Paroles d’ouvrier

posted in: Témoignages | 0

Je travaille pour le groupe Liberty qui est en procédure de médiation de dettes à l’heure actuelle. Quand je dis que je travaille, je devrais plutôt dire que je chôme… presque à temps plein depuis plus d’un mois. Mais avant ça nous avions déjà régulièrement des périodes de chômage économique.

La région wallonne via la Sogepa est à la recherche d’un repreneur pour nos outils parce qu’elle se rend enfin compte de la fragilité financière de Liberty qui nous avait fait miroiter d’énormes investissements sur Liège. De plus, le patron Gupta est traîné en justice en Angleterre pour fraude… On n’est pas dans la merde en gros. Pourquoi retrouver une fois de plus un financier qui n’aura pas plus d’intérêt pour notre sort que Gupta ou Mittal ? La région wallonne a déjà injecté dans nos outils bien plus d’argent du contribuable que Gupta et Mittal réunis ! Et c’est également notre sécurité sociale qui prend en charge les périodes de chômage économique ! Réquisitionner nos installations, ce serait une fois de plus nationaliser les pertes pour ensuite, une fois, rentables privatiser ! Ces outils sont à nous ; Liberty doit nous rendre tout !

Paroles d'ouvrier